• Aucun produit dans le panier
Procéder au paiement

Catégorie : Exposition Photo

Rencontres de la Photo | Chabeuil | Ed. 19 |
Jean-Philippe Leroy expose chez lui !

On connait Jean-Philippe par son métier de caviste au sein de la cave Vinothentik. On le connait peut-être moins en temps que photographe et pourtant il pratique cette passion depuis l’âge de 7 ans.

Pour ces 19ème Rencontres de la photo de Chabeuil, Jean-Philippe nous présente un travail bien inhabituel ; le paysage !!! Des images toutes réalisées sur des îles Bretonnes dans les dernières années (2017 – 2018 – 2019). Un regard simplement posé sur des lumières étonnantes et parfois angoissantes. Un travail à la fois monochrome mais aussi un peu de couleur (<< ça change>> nous dit le photographe qui n’a exposé quasiment que des images en N&B depuis 1999).

>> Téléchargez la présentation de l’exposition « Ciel, Terre & Mer »
Jean-Philippe a déjà exposé aux Rencontres de la photo de Chabeuil :
  • Edition 2005 : Cap Vert les enfants (Prix de la ville de Chabeuil).
  • Edition 2007 : L’école de la vie, leçon n°1 à l’école.
  • Edition 2008 : A la rencontre des mémoires (Expo. sur les anciens de Chabeuil ainsi qu’en extérieur sur les panneaux électoraux).
  • Edition 2011 : Sur le chemin de l’école (Expo issue d’un travail avec les enfants de Fontbarlettes à Valence).
  • Edition 2015 : Avec le collectif  Voix Publiques « Tronche de Vie ».
>> Pour plus d’informations sur les expositions de Jean-Philippe

 

Vinothentik reçoit
Rémy Bousquet pour son exposition de dessins
ça bouchonne à Paris
ça débouchonne chez nous !

Vinothentik© reçoit le dessinateur Rémy BOUQUET créateur de la marque « ça bouchonne à Paris, ça débouchonne chez nous »

«Les créations de Rémy ont souvent pour sujet le vin qu’il connait depuis belle lurette, ayant grandi dans une famille de vignerons. C’est donc, un crayon dans une main et un verre ballon dans l’autre que Rémy regarde le monde autour de lui. Et son constat est redoutable de précision. Le mot « bouchon » note-t-il, n’a pas le même sens à Paris ou les pare-chocs s’entrechoquent, qu’à Montauban ou l’on garde toujours à portée de main un …tire-bouchon.
D’ou les mots accompagnant l’un de ses dessins : «Ca bouchonne à Paris et ça débouchonne chez nous !» Signalons que le verbe «débouchonner» ne figure ni dans le Petit, ni dans le Grand Robert, dictionnaires élaborés sans doute par des buveurs d’eau. Dans les dessins de Rémy – il signe Rémy – les mots ont autant d’importance que les couleurs. Les mots, Rémy les aime. Il les aime au point de les laisser parler, d’écouter leur ramage. Car les mots parlent. Et leur parole n’a parfois rien à voir avec ce que dit le dictionnaire. » [Christian Laborde – Ecrivain]

Vinothentik© aime l’univers décalé de Rémy qui colle parfaitement avec la philosophie de la cave. Déjà quelques collaborations ont eu lieu ensemble et ça ne va pas s’arrêter là. Nous aurons d’ailleurs une surprise à dévoiler dans le courant du mois d’avril et donc un nouveau dessin entrera dans l’exposition… Chutttt, pas de fuite !!!

Nous espérons pouvoir recevoir l’artiste dans nos murs… pour une soirée rencontre (ou même plusieurs). Nous vous communiquerons la date le jour où nous l’aurons.

Exposition visible du jusqu’au mois de mai 2018 au moins. 

Vinothentik reçoit
Marc KOZDEBA pour son exposition photos
Islande, terre de nuages.

Vinothentik© reçoit Marc KOZDEBA  photographe dromois. 

Marc, présente son exposition noir & blanc « Islande, terre de nuage ».
« Un vent violent soufflait sur la Lande, 
venu du nord et des hautes terres désertes,
il franchissait les eaux agitées du golf, 

puis se précipitait, glacial et mordant,
sur une ondulation du paysage. » 
Arnaldur Indridason.

Exposition visible du jusqu’au 23 janvier 2018

Vinothentik reçoit Jean-Bernard Lassara
Japon, millésime 2013.

Vinothentik© reçoit Jean-Bernard Lassara dans le cadre des 17ème Rencontres de la photo de Chabeuil (26).

Jean-Bernard, présente pour la première fois cette exposition « Japon, millésime 2013 ».
Verrons-nous des tasses de saké en forme de cheminée nucléaire ?
Des questions après Fukushima. Allons-nous voir des choses différentes, des
craintes, d’autres habitudes ? Des chats enfermés , des lignes jaunes , des arbres
scotchés ?
Tokyo, le mont Fuji, la vallée du Kiso … Les centrales ont été réouvertes.
Tout continue et toujours le même étonnement d’être au pays du soleil levant
Et toujours l’infini douceur de ce peuple …
Jean-Bernard Lassara

Exposition visible du 6 septembre au 30 octobre 2017. Le photographe sera présent les dimanche 10 et 17 septembre dans l’après midi.

 

Défiler vers le haut