• Aucun produit dans le panier
Procéder au paiement

Catégorie : Presse

Chabeuil, un caviste parmi les meilleurs de France – (Mag’Ville DL 10/05/2018)

Jean-Philippe LEROY « le dénicheur de bouteilles » participera une nouvelle fois à la demi-finale du concours du meilleur caviste de France (Edition 2018).
Après une participation en 2014 puis en 2016 (finaliste) Jean-Philippe Leroy, créateur de l’enseigne Vinothentik tentera d’accéder sur une place prestigieuse. 

>> Lire l’article du Mag’Ville Valence

Jean-Philippe Leroy, une troisième fois en demi-finale du concours du meilleur caviste de France – (DL 16/04/2018)

Jean-Philippe LEROY « le dénicheur de bouteilles » participera une nouvelle fois à la demi-finale du concours du meilleur caviste de France (Edition 2018).
Après une participation en 2014 puis en 2016 (finaliste) Jean-Philippe Leroy, créateur de l’enseigne Vinothentik tentera d’accéder sur une place prestigieuse. 

>> Lire l’article du Dauphiné Libéré

Concours du meilleur caviste de France 2018 – Jean-Philippe Leroy de la cave Vinothentik© sélectionné

 Jean-Philippe Leroy, créateur de l’enseigne Vinothentik à Chabeuil (26) est de nouveau en lice pour le tire du meilleur caviste de France.
Pour sa troisième participation au concours du meilleur caviste de France, Jean-Philippe Leroy accède une nouvelle fois en demi-finale. Ce concours organisé tous les 2 ans par le Syndicat des Cavistes Professionnels (SCP) est découpé en 3 phases :

La présélection parmi les inscrits des 5 750 cavistes répertoriés en France et DOM-TOM. Cette étape se réalise en région et sur la base d’un questionnaire de connaissances très large (Vins du monde, histoire, alcools, bières, les cidres, cépages du monde, les accords mets & vins, législation des appellations, législation du vins et des alcools, la gestion d’entreprise…).

La demi-finale qui reprend les 40 meilleurs candidats de la présélection. Cette étape se déroule dans un grand vignoble français (en 2018 l’épreuve se déroulera dans le vignoble du Médoc). Elle est en 2 épreuves écrites ; un questionnaire aussi large que celui de la présélection suivi d’une dégustation à l’aveugle de différents produits (qui peuvent être vins, rhum, gin, armagnac, cognac, whisky, calvados, autres alcools du monde, bière, cidre…) qu’il faut identifier, analyser et donner leur positionnement sur le marché.

La finale qui reprend les 8 premiers de la demi-finale. Cette épreuve se déroule généralement à Paris et toutes les épreuves sont à l’orale devant un jury professionnel et un public d’invités. Pour cette épreuve finale, les candidats sont mis en situation de vente pour un accords mets et vins, réalisent une dégustation à l’aveugle de plusieurs produits qui doit être commentée, doivent présenter un vins mystère et enfin doivent répondre aux questions de culture générale du jury. Les 8 candidats reçoivent également une visite mystère en caméra cachée pour mesurer le niveau de service et de professionnalisme du caviste.

Vous l’avez bien compris ce concours de haut niveau demande une grande expertise et pas uniquement dans le domaine des vins français comme nous pourrions l’imaginer. Ce concours fait vraiment émerger les qualités professionnelles des cavistes français. Ce concours est également un moyen de valoriser cette profession complexe demandant un grand niveau de connaissance.

Le candidat de la Drôme, Jean-Philippe Leroy qui n’est pas un homme du vin de par sa formation initiale mais est issu du monde scientifique et de la recherche. Après avoir passé une petite quinzaine d’années dans le monde technique et scientifique, Jean-Philippe a décidé de créer son propre emploi dans un domaine qui le passionne : le vin. Vinothentik, dénicheur de bouteilles né donc en 2010.

Jean-Philippe Leroy participe au concours depuis 2014 et s’est toujours qualifié en demi-finale. Il a même créé la surprise en 2016 en accédant à la finale où malheureusement il ne termina pas sur le podium. L’édition 2018 sera une nouvelle chance pour le Drômois originaire de Bourgogne de peut-être participer à la finale et décrocher une place sur le podium.

A suivre à l’automne prochain (demi-finale en septembre & finale en octobre).

La cave Vinothentik© sélectionnée une nouvelle fois par le guide Gault & Millau en 2018

Pour la seconde année consécutive l’enseigne Vinothentik© vient d’être sélectionnée et donc recommandée par le célèbre guide gastronomique GAULT & MILLAU.

Pour l’édition 2018, Jean-Philippe Leroy, gérant et créateur de la cave est heureux de recevoir cette distinction. En fait, le caviste nous confirme sa volonté d’être différent de la plupart de ses confères. Chez Vinothentik©, on sort des grands classiques et des étiquettes bien connues pour proposer une alternative. On souhaite proposer des découvertes plus que du prestige.
La façon de travailler dans cette établissement ne change décidément pas d’un iota. Originalité est au menu. On n’y trouve pas les grands classiques de chaque région française mais au contraire une invitation à la découvert !!! Laissez vous guider, donnez vos envies et le reste sera effectué par le maître des lieux.
Vinothentik© c’est différent : « On cherche à surprendre, à sortir des codes et des grands noms et tout ceci en donnant l’accès au plaisir d’une bonne bouteille à TOUS, y compris les plus modestes »,  nous souligne Jean-Philippe, caviste issu du monde technologique (ancien Ingénieur – Doctorant) et non de la sommellerie.

La cave Vinothentik© sélectionnée par le guide Gault & Millau 2017

C’est une première pour l’enseigne Vinothentik© ; elle vient d’être sélectionnée et donc recommandée par le célèbre guide gastronomique GAULT & MILLAU.

Pour l’édition 2017, Jean-Philippe Leroy, gérant et créateur de la cave est heureux de recevoir cette distinction. En fait, le caviste nous confirme sa volonté d’être différent de la plupart de ses confères. Chez Vinothentik©, on sort des grands classiques et des étiquettes bien connues pour proposer une alternative. On souhaite proposer des découvertes plus que du prestige.
Vinothentik© c’est différent : « On cherche à surprendre, à sortir des codes et des grands noms et tout ceci en donnant l’accès au plaisir d’une bonne bouteille à TOUS, y compris les plus modestes »,  nous souligne Jean-Philippe, caviste issu du monde technologique (ancien Ingénieur – Doctorant) et non de la sommellerie.
Défiler vers le haut